Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Bonjour '

  • : les z'élucubrations de la Brigade Geffroy
  • : Retrouve nos commentaires décalés mais sérieux sur les évènements du grand almanach, ... et un peu des nôtres, aussi.
  • Contact
29 octobre 2016 6 29 /10 /octobre /2016 22:09
Tous les ans, c'est pareil. Mieux, toutes les 2 fois par an, c'est pareil. Et quand ça arrive, je sais jamais ce qu'il faut que je fasse de mes aiguilles, toi non plus, hein ? Je sais on s'en est déjà parlé et tu vois, on y revient parce que ni toi ni moi savons  ...
 

Bon, je porte pas de tocante, c'est vrai, mais avec toutes les horloges, réveils, coucous et pendules que nous avons à la maison, avancer ou reculer les aiguilles fait partie du rituel bi-annuel ! Ça fait 30 ans qu'on se les tourne toujours pareil, et on sait jamais si on les avance ou si on les recule. Je dis on parce que toi aussi t'y en sais rien non plus. Heureusement, moi, j'ai un pense bête. J'ai encore un magnétoscope qui différencie l'heure d'été de l'heure d'hiver. Alors, je vais le voir, je tripote un peu son menu "heure", vire sur "heure d'hiver", et je regarde sa vive réaction. Sinon, y a une autre méthode qui va envoyer mon magnétoscope prendre une heureuse retraite bien méritée. C'est un moyen mamo-technique : octobre ça fini par RE et avril ça démarre par AV. RE pour recule, AV pour avance. Avec ça, on a tout dit. Je peux partir tranquille faire le tour des réajustements de la maisonnée : micro-ondes, four, horloge cuisine, réveil sdb, mobiles, réveil chambre, montre-réveil chambre, chaînes hi-fi chambres, pendules chambres, cardiotraining, compteur VTT, voiture … tamagoshi partout ! Le reste, c'est calé sur l'horlogerie automatisée ou l'informatique. En fait, y'a qu'aux cagoinces où y a pas encore de breloque ! Généralement, tu sais quand tu rentres, et encore mieux quand tu dois sortir !

 

Mais savais-tu qu'au Sénat (pas Ayrton, mais le dortoir à députés-bon-pour-services-politiques-rendus), au Sénat on a donc quelques grabataires qui se paluchent la cervelle sur le fait d'en finir ou pas avec l'heure d'été ! Quand tu sais de combien est l'indemnité parlementaire d'un sénateur, tu te demandes si ils ont pas d'autres sujets plus importants à s'entrechoquer fondamentalement les neurones actives qu'ils leur restent. Un sénateur c'est 6952,91 € par mois + 6278 € de frais remboursés quoi qu'il en soit et sans justificatif + 1330 € de subvention politique + des dizaines de dizaines d'autres réels avantages, encore plus avantageux, de tous ordres. Mais c'est un politique, et les politiques qui les élient ? De quoi couper les nouilles au sécateur !! Tu votes, toi ?

 

Mais, ne nous éloignons pas des prémices de notre nano phénomène ! Parce qu'en fait, tout ça, c'est à cause d'un british en kilt. Un scottish, quoi. Nous, on avait notre heure bien française qui faisait de mal à personne, avec pour repère : le méridien de Paris, à l'accent pointu. Et lui, l'écossais (il avait un nom de père à tonnerre, t'sais !), il a rien trouvé de mieux que de se caler sur le London-Greenwich pour homogénéiser les transports ferroviaires canadiens (Vouai ! Comme si nous on réfléchissait aux trains québécois, à l'époque ?). Eh ben, lui, il a segmenté la surface de la Terre en 24 tranches de longitudes identiques. Un peu comme quand ta maman t'épluchait une orange quand tu étais petit. Puis d'un coup, il a fallu qu'on se cale sur le méridien de Greenwich, con ! Dès lors, ils ont officiellement instauré les fuseaux horaires ! C'est là que ça a commencé. On y a perdu quelques heures. Notre méridien de Paris et ses marques ne servaient plus à rien, sinon à être visités. C'est encore grâce à lui qu'on a défini l'exacte longueur du mètre (pour ta gouverne : la dix-millionième partie du quart du méridien terrestre. Parce qu'on n'a pas pris ça au hasard, qu'est-ce que tu crois !) et c'est La France, voui, qui l'a inventée et officialisée et étalonné, le mètre ! (et le british, y nous l'a mis). En tout cas, il se visite toujours (le mètre). D'ailleurs, si un jour tu te balades à Paris, va mirer l'heure de la Capitale au parc Montsouris, elle est classée ! Mais, tu veux l'heure solaire ou l'heure méridienne ?    

 

En 1916, pour rattraper le décalage de la sorcière verte (Greenwich oh, ça va, hein !), on est passé pour la première fois à l'heure d'été, eh ben, depuis, on n'a toujours pas vu arriver son penchant d'heure d'hiver à celle-là ! Puis, on a remis le couvert sous Giscard (rappelle-toi, c'est lui qui avait ralenti "La Marseillaise" parce qu'il arrivait pas à la jouer à l'accordéon ! C'était un Président de notre République). En tous cas, on n'avait toujours pas ramené l'heure d'été de 1916, en heure d'hiver, qu'on a accentué encore une fois le compteur "heure d'été" ! C'est l'UTC+2 (Universal Time Coordinated ) et non GMT+2 que l'on utilise à tort.

Maintenant l'heure d'été et l'heure d'hiver sont fixées par une directive du Parlement Européen. Elles sont verrouillées pour l'uniformité de l'Europe ! 

 

Plus sérieusement, selon l'Agence De l'Environnement et de la Maîtrise de l'Energie (l'ADEME – t'en as entendu parler, au moins ?), "l'estimation des économies d'électricité s'élèverait à 1,3 milliard de KWh, soit 4% des consommations d'éclairage en France". On estime encore à +/- 250 000 tonnes d'équivalent pétrole, les économies d'énergie annuelles résultant de la mise en œuvre du régime au changement d'heure dans notre pays. On n'a presque plus de pétrole, mais on a toujours des idées. Bon, maintenant tu pourras répondre à ceux qui disent que ça sert à rien ce changement d'heure !

 

Donc, à l'heure où tous devons faire de sérieux efforts pour sauvegarder notre belle planète, reposons-nous la question pour l'hiver pour savoir si on avance ou si on recule ?

Comment veux-tu que je te règle la pendule ?

 


Partager cet article

Repost 0
Published by La Compagnie Geffroy - dans 2013
commenter cet article

commentaires