Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Bonjour '

  • : les z'élucubrations de la Brigade Geffroy
  • : Retrouve nos commentaires décalés mais sérieux sur les évènements du grand almanach, ... et un peu des nôtres, aussi.
  • Contact
29 octobre 2016 6 29 /10 /octobre /2016 22:13

"Boo !"

La contraction de "all hallows' eve" signifient littéralement : la veille de La Toussaint, a pris son nouveau nom pour les Pays Celtes en : Halloween. La grande famine de 1646 (à ne pas confondre avec la grande beuverie de 1664) déplaça Highlander et ses cousins vers le nouveau monde et Halloween devint, là-bas, la grande fête des enfants. Y font rien comme les autres, ceux là, faut toujours qu'y te chamboulent le storiborde. Alors, les minots déguisés en Michael Jackson, hantaient les ruelles des villes et les chemins des petites maisons dans la prairie à la nuit tombée pour réclamer des cakes, sucreries et autres bonbecs sous menace de mutinerie infantile ! Arrhh !

 

La coucourde est apparue bien plus tard. La citrouille est un fruit volumineux, de couleur orangé, appartenant à la famille des Cucurbitacées, appelé aussi courge ou potiron. Les véritables citrouilles sont des variétés de courge de taille respectable mais moins importante que les méga géantes courges américaines. Sous apparence humaine, on connait tous, aussi, des véritables courges ! Etymologiquement, "citrouille", vient du latin citreum : citron, par analogie de couleur. Ça tu pourras le replacer pendant un dîner. Et des citrons aussi, on en connait tous. Le mot est attesté en français depuis le XIIIe siècle.

 

Il se dit qu'à sa mort, un certain Jack, fermier paresseux très porté sur le Daniel's en fût de chêne, échoua lamentablement au concours d'entrée des portes du paradis ... et même à celui des fourneaux du purgatoire. Il zona à la recherche d'un endroit où poser son âme, avec à la main une patate évidée dans laquelle brûlaient quelques braises de l'enfer. Il n'en fallait pas plus pour faire naître la légende de Jack O'Lantern.

 

Quand les émigrés Irlandais découvrirent la citrouille, ils adaptèrent leur tradition et abandonnèrent les navets parias, pommes de terre, ou autres bêtes graves creusés qui leur avaient tant servi. Nous, comme on avait déjà choisi la mode chrétienne à la païenne, ou plutôt comme la mode chrétienne nous avait choisi, on préféra le chrysanthème à la citrouille. Halloween s'effaça tout seul à travers les siècles, jusqu'à ce que dans les années 90 de l'an de grâce dix neuf cent, les gros communicateurs, tels EuroDistrait, Mado, Cola-Cola, réimplantèrent ce qu'on avait inventé ! Itinéris (comme t'y as une cervelle de moinelle, ou un cerveau de moineau, je te rafraîchis : Itinéris, c'était le nom du premier opérateur téléphonique du réseau mobile de France Télécom), Itinéris nous en asséna les esgourdes. Eh bé, ils avaient fait pousser sur le Champ de Mars de Lutèce, des centaines de cucurbitacés. Il n'en fallait pas plus pour que les médias relayent cet épiphénomène, et nous le montre dans les journaux télévisés. On y a rajouté une pincée de sorcières et un soupçon de toiles d'araignées, du noir et de l'orange sanguine, et on nous a servi ce cocktail pendant une paire d'années. Mais, l'amalgame ne prenait pas. Nous, on nous a lobotomisé à travers les âges pour honorer la Toussaint, et quand cette fête pseudo sataniste a débarqué, elle a fait se soulever la robe de bure de l'église conventionnelle.

"Boo !"

Partager cet article

Repost 0
Published by La Brigade Geffroy - dans 2013
commenter cet article

commentaires