Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Bonjour '

  • : les z'élucubrations de la Brigade Geffroy
  • : Retrouve nos commentaires décalés mais sérieux sur les évènements du grand almanach, ... et un peu des nôtres, aussi.
  • Contact
29 octobre 2016 6 29 /10 /octobre /2016 22:16

Tout commence il y a un peu plus de 2500 ans …

Si t'y es pas un espert en Histoire, tu sais peut-être faire une soustraction ? Alors sans avoir bougé un poil d'un poil, revenons en 500 avant J-C.

 

Astérix et son petit monde d'irréductibles sont en visite bien méritée chez des amis Celtes à quatre feuilles. L'été a été beau et chaud* et se termine en cette nuit du 31 octobre par un feu de camp magistral, coutumes gauloises sans philtre, pour faire fuir les esprits diaboliques, et remercier le Bon Dieu du Soleil pour les bonnes récoltes, la mousson, et tout le bataclan. Les Celtes restèrent tellement cons devant tant de joie, d'allégresse et d'humanité, qu'ils z'adoptèrent aussi cette troisième mi-temps, et se la convertissirent en célébration de leur divinité Samhain. Ça prit rapidement de l'ampleur, bien plus que notre banquet gaulois, tout le monde voulait participer à cette festance.

 

En ces temps jadis et reculés, les Celtes comptaient les jours en nuit et non en jour comme on le fait aujourd'hui, de sorte que leur célébration commençât le 31 octobre en nocturne. Leur rite voulait que Michael Jackson ressorte des ténèbres pour chanter son "thriller" en boucle toute la nuit. Avec ses co-concessionnaires perpétuels, ils en profitaient pour passer faire un coucou à la famille encore dans le monde des vivants, qui, apeurée, se déguisait et se grimait pour tenter de repousser les esprits maléfigues, mi raisin.

 

Pendant la nuit, nos Gaulois, eux, se rassemblaient en cercle. La Haute Confrérie des Duides, Canal Brocéliande Historique, étouffait cérémonieusement le feu, puis frottait des branches sèches du Grand Chêne Sacré pour en faire naître un nouveau …

Un nouveau quoi d'ailleurs, hein ? Devine ?

Tu sais pas ?

Ohh ! Tu suis ou quoi ?

Un nouveau gland ?

Bourricot, va ! Un nouveau feu !


Les druides remettaient à chaque porteur-de-culottes-à-la-maison, de quoi rallumer le feu de la cheminée familiale jusqu'à l'automne suivant, afin de les protéger tout au long de l'année à venir. La fête de Samhain occupa les esprits pendant des lunes, avant qu'Odilon, au Moyen Âge, sorte la sienne de dessous sa soutane et la francise en "La Toussaint".

 
Nous, notre vraie Toussaint à nous, c'est la fête de tous les autres saints qu'on n'a pas au calendrier des Postes de l'Almanach : les san Antonio, saint Glinglin, saint Frisquin, saint Emilion, saint Agur, sainte Gabelle, saint Traupet, sainte Nitouche, saint Gapour, saint Nomlabretelle, saint Faunie, saint Ptaume, saint Tespri, saint Sulté, saint Ture, saint Foi saint Vinxin, sainte Marydelammère, saint Jèr, saint Cyr, saint Piérémikelon, saint Petersebourre, saint Doidelamin, saint Dernièreminute, saint Colonalahune, saint Dical, saint Crusté, saint Patik, sainte Merlégliz, saint Taule, saint Taxéror, saint Serré, saint Tégrai, saint Plissité, saint Siliconé, saint Kanté-un et consorts ... On les a tous regroupés dans cette journée. Alors, quand tu souhaites les fêter et que tu passes chez ta fleuriste préférée, tu as le choix entre 256 couleurs de chrysanthèmes. Y a que ça en ce moment, ça, et des fleurs en plastique. Vouai, mais du beau plastique, pure imitation des vraies. Le chrysanthème, c'est la seule fleur naturelle de saison qui orne chacunes des constructions mortuaires de nos défunts morts disparus.

 
En tous cas, y en a qui on prit leur sacerdoce bien à cœur. Chaque 1er novembre, ils ont rencard au cimetière pour nettoyer la tombe et mettre le pot. D'un autre côté, y a du boulot ! Ils viennent qu'une fois par an ! Alors que normalement c'est le 2 qu'il faudrait qu'ils y briquent la pierre tombale. Ils dérogent à la règle. Mais tu sais ce que c'est dans les familles, les gens, y sont pas toujours d'accord. Alors plutôt que de rencontrer cette pauvre courge de Nicole, y z'y vont la veille. Comme ça, quand elle arrivera, le lendemain la Nicole, elle aura plus de place pour poser son pot. Et comme ça, elle le mettra dans le gravier, son pot, nah !

Dans le gravier !

 

 
*contrepèterie belge

Partager cet article

Repost 0
Published by La Brigade Geffroy - dans 2007
commenter cet article

commentaires

arnaud 11/11/2007 19:12

Ni colle ni scotch, ni clou ni vis non plus.

KacaouÚte 06/11/2007 10:17

Heu ! c'est qui Nicole ?

La Brigade Geffroy 09/11/2007 22:08

Bé, Nicole ni scotch, pardi !