Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Bonjour '

  • : les z'élucubrations de la Brigade Geffroy
  • : Retrouve nos commentaires décalés mais sérieux sur les évènements du grand almanach, ... et un peu des nôtres, aussi.
  • Contact
23 mai 2016 1 23 /05 /mai /2016 00:01
Oh, m'man, ça va être ta fête !

Avec sa prestation poilue à Verdun, une des seules choses pour laquelle on puisse le remercier - si tant est que l'on ait à le faire - Pétain a inscrit la fête des mères au calendrier. Mais de Vichy, c'était plus simple de fomenter contre la mère patrie ! 
Petite parenthèse, la reconnaissance à la maman, ça existait déjà bien avant, les Grecs dès l'Antiquité pratiquaient déjà ! Donc, après la première guerre, on honorait les mères les plus honorées et les plus méritantes, et celles qui avaient été honorées aux chants du donneur au moins 13 fois, preuves pleurnichieuses à l'appui, elles recevaient la médaille d'or de la famille française. Tu te rends compte ? La capsule doré aque le ruban bleu-blanc-rouge en mousseline autour ! Ma mémé l'a eue. Elle l'a achetée, parce qu'en plus quand tu répondais aux critères pour l'obtention, il te fallait débourser. Un peu comme la Légion d'Honneur, qu'on distribue à tire l'abricot. Non, mais tu te rends compte, 13 marmots sans échographies, sans péridurale, sans couches jetables, sans Vedette (Ah oui c'est vrai ! Tout au lavoir, même l'hiver quand il fallait souvent casser la glace à Montolivet ! Parce que les couches ça s'appelait des langes, et quand le minot, il avait cagué dedans, fallait se laver le minot et le lange ! Tu jetais rien !), je poursuis : sans lingettes, sans stérilisateur, sans petits pots, sans compléments nutritionnels, sans sucette, sans totote, sans doudou, sans trotteur, sans les conseils des unes, sans les conseils avertis des autres, sans k7 vidéo, sans dvd, sans chichi, sans pan pan, sans chichi panpan, sans congés mater ou paternité, sans rancune. Elles ne se posaient pas tant de questions. Hop, quand c'est fini on recommence. Tu crois que tu vas souffler un peu, que tu vas voir un peu grandir ta petite dernière, que bingo, un soir où y avait rien au poste à galène … Quelle constance ! Quelle constitution ! Quelle dévotion !
On leur a donc réservé officiellement par petite annonce au canard officiel, le dernier dimanche du mois de mai, sauf si ce jour là c'est "descente-montée", dans ce cas, c'est le dimanche suivant, comme cette année. Alors, grâce à elles (les anciennes), aujourd'hui, c'est leur journée. C'est toujours bon de le rappeler à ceux qui croient que ça tombe tout cru.
Les mamans, elles sont contentes. Tu leur offres un petit bouquet de fleurettes, ou un collier en macaronis, un dessin artistique de tes petites mimines tremblotantes ou le fameux rond de serviette peint à la main, un porte-photo en pâte à sel ou un porte-torchons en coquillages, emballé dans le joli poème, et elles sont aux anges.

 
Maman, voici quelques fleurs,
Pour partager ton bonheur.
Voici mes plus belles étoiles,
Pour que ton cœur s'emballe.
Voici aussi un peu de mon élixir,
Pour te voir emplie de sourires.
Voilà enfin beaucoup de moi
Pour te combler de joie.
Bonne fête que je te souhaite passionnément
Car tu es la plus belle des mamans.
Ton enfant si gentil
Qui t'aime à la folie. 
 

Partager cet article

Repost 0
Published by La Brigade Geffroy - dans 2007
commenter cet article

commentaires