Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Bonjour '

  • : les z'élucubrations de la Brigade Geffroy
  • : Retrouve nos commentaires décalés mais sérieux sur les évènements du grand almanach, ... et un peu des nôtres, aussi.
  • Contact
29 avril 2007 7 29 /04 /avril /2007 09:23
On le sait, le résultat du 2nd tour ne reflète pas la tendance de l'opinion générale !
Depuis le 22 au soir, à une heure arnaudement avancée des résultats du 1er tour, j'ai sorti mon arsenal mathématique pour la résolution de l'équation à un(e) inconnu(e), et voici mes modestes conclusions :
  • ·      LE VOTE BLANC : souvent on s'obstine pour se faire du bien. Il sert à être en paix avec son âme, pour avoir fait le déplacement jusqu'au bureau de votes. Aucun des candidats en lice ne t'a convaincu, loin s'en faut, et tu ne veux pas les voir au pouvoir. Tu ne sers à rien avec ce bulletin blanc, c'est pas toi qui décide. Alors, tu peux voter exprimer un vote sanction.
  • ·      LE VOTE SANCTION : aucun des candidats en présence ne t'inspire, toutefois un est pire que l'autre. Alors, tu donneras ta voix à Marie-Ségolène.

·      LE VOTE AFFECTION : tu es un converti de la première heure, un bon mouton qui boit les paroles de ton prédicateur. Bien sûr dans ce cas, tout est déjà arrêté, et tu ne trouveras aucune (bonnes) raisons de donner ton vote à une personne pugnace qui se dit ambitieuse pour son pays. C'est donc sans ambiguïté, pour que tout devienne possible, que tu voteras Marie-Ségolène.

Voilà, c'est toi qui nous embarque.
Dimanche prochain, sur le quai de la gare, il y aura deux trains dépourvus de signaux d'alarme, avec le plein de carburant, prêt pour un aller simple vers une demi-décennie.
Composte le bon billet.
 
 
BON VOYAGE
 

Partager cet article

Repost 0
Published by La Brigade Geffroy - dans vie civique
commenter cet article

commentaires

arnaud 03/05/2007 12:09

Oh, voilà un beau message subliminal qui m'a subliminé. Je voterai donc sanction afin d'esperer pouvoir ne serait-ce qu'une seconde caresser l'espoir de pouvoir croire qu'il est possible de penser qu'avec un peu de chance Nagy-Bosca perdra cette élection.P.s. Merci pour l'adverbe