Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Bonjour '

  • : les z'élucubrations de la Brigade Geffroy
  • : Retrouve nos commentaires décalés mais sérieux sur les évènements du grand almanach, ... et un peu des nôtres, aussi.
  • Contact
1 mai 2017 1 01 /05 /mai /2017 00:02
C'est le jour de la clochette blanche que tout le monde se dispute … de vendre. En pots, en brins, avec une rose ou sans épine … Bientôt, il y a plus de vendeurs que d'acheteurs ! Assis dans des fauteuils de plage, avec tout leur attirail posé sur une table de camping bancale des années 70 et le bon vieux parasol Orangina. Le kit parfait du bon blaireau vendeur de muguet. J'en ai vu qui, attirés par l'odeur de la monnaie, réquisitionnaient tout un quartier, et déposaient, même leurs enfants derrière le tupperwarre-caisse de la table de camping pliable et instable à chaque coin de rue. C'est le seul jour de l'année où tous les morts de faim s'autoproclament fleuristes. Y en a qui s'installent la veille, histoire de marquer leurs territoires. Je les aime en tongs ou sandales en plastoc avec des lanières scratchables ou avec les chaussures fabriquées à Taiwan, imitation détente en toile, du style espadrilles modernes avec une épaisse semelle en caoutchouc qui fait que les pieds ne sont pas fiers des émanations fabriquées au sous sol. Certains arborent une banane supporte-monnaie du plus bel effet, et une casquette de trou du cul vissée sur la cabasse.
 
C'est dommage, elle est pourtant belle cette fleurette. En plus elle sent bon, et il parait qu'elle porte vraiment le bonheur. Faut le vouloir, aussi, le bonheur ! Mais, si elle est devenue incontournable, c'est à cause d'une copine de "viens poupoule, viens", enfin de celui qui l'a écrite, plutôt. Donc c'est avec sa copine qui avait du muguet à la boutonnière un beau jour de 1er mai 1890 et des brouettes, que le symbole a démarré. Puis, au début 1900, les couturiers raffinés lui ont tant boîté le pas et offraient des brindilles aux clientes, uniquement ce jour-là.
Il en fallait peu pour lancer une mode.
 
La tradition du 1er mai remonte, elle, à l'antiquité.
En ces temps jadis et reculés, les navigateurs trépignaient d'impatience sur la ligne de départ dans l'attente du son de la corne de brume. Ce bruit caverneux, ils l'attendaient toute l'année, comme tes enfants attendent Noël, ta grand-mère le jour de l'an, ta femme les cloches, et toi la déclaration d'impôts. Mais eux les marins, c'était leur top départ pour aller vaguer vers de nouvelles aventures.
 
En tous cas maintenant, c'est un jour, où c'est qu'on travaille pas. Mais ça n'a pas toujours été le cas. Non, monsieur ! Un an avant que mon pépé ne descende au fond de sa mine cévenole (à l'âge de 14 ans) il y a eu La super grève de Fourmies, dans le Nord. La cigale nous jouait Germinal en vrai. Les travailleuses et les travailleurs se sont mis à manifester contre les journées harassantes et le travail mal payé. Un peu comme aujourd'hui, quoi ! Sauf que maintenant les journées sont en général beaucoup moins pénibles, les travailleurs ne manifestent plus pareil, par contre les salaires n'ont presque pas augmenté. La police a donc ouvert le feu sur la foule (décidément, on a toujours eu de grands panseurs dans la Police !). Grâce à quoi (!), mon grand-père a pu descendre au fond de son puits pour remplir des berlines et creuser la couche de houille pendant ses huit heures quotidiennes. En souvenir de cette dure lutte et en mémoire aux victimes, la populaire Confédération Générale du Travail a réussi à obtenir la journée de 8 heures. 8 heures de travail – 8 heures de loisirs – 8 heures de sommeil. Ce jour est symboliquement devenu la journée des revendications sociales. A la création de l'ASPTT Marseille, le muguet arborait les boutonnières de tous les manifestants qui défileront désormais le 1er mai. La journée n'est devenue chômée, qu'en pleine tourmente de 1941.
 
C'est aussi le jour où Jehanne d'Arc s'est approchée un peu trop près du barbecue, et s'est fait lécher les pieds ... par non pas par lui, mais par les angliches.
 
Alors, même si tu marches sur une belle merde du pied gauche aujourd'hui, ta fée clochette t'absoudra !
 
Allez, manifeste-toi.
 

Partager cet article

Repost 0
Published by La Brigade Geffroy - dans 2007
commenter cet article

commentaires