Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Bonjour '

  • : les z'élucubrations de la Brigade Geffroy
  • : Retrouve nos commentaires décalés mais sérieux sur les évènements du grand almanach, ... et un peu des nôtres, aussi.
  • Contact
2 février 2017 4 02 /02 /février /2017 05:45
Non, je vais pas te donner la recette des crêpes ! J'imagine même pas que tu saches pas les faire !
-  Ah, tu mets du lait, toi ?
-  Moi je préfère à la bière.
-  Et moi, à la fleur d'oranger !
-  Mais combien tu laisses reposer ta pâte, toi ?
-  Ah, moi j'attends pas, j'ai pas le temps de toutes manières ...
   
Au-delà de ces échanges culinaires authentiques, une autre réalité méconnue demeure en cette Saint Gutual.
Quoi, on est bien le 2 février, non ?
Alors, c'est la Saint Gutual !
C'est aussi la Saint Théophane. Théophane était un historien byzantin qui avait changé de nom, - déjà c'est louche ça - il avait lutté contre les iconoclastes, fut exilé et mourut sur le capot d'une Rolls-Royce* en 817. Encore une notion qu'il faut que j'affine, l'authenticité des dates. Laisse-moi vérifier encore quelques points obscurs de l'Histoire, et on en reparle un de ces jours. Là, on en reste en 817 après JC, comme si de rien n'était.

Bon, aujourd'hui, la tradition c'est d'être prêt à 5 heures du mat', et là je plaisante pas, y a tout un rituel, et tout et tout. 5 heures du mat', j'ai des frissons, je claque des dents et je monte le son, ... Il faut être prêt pour l'apéro-cession au Vieux Port, mon cochon ! Puis, une fois que t'y as bu la tasse et ramené le mannequin de secourisme au Quai des belges, que tu l'as "présenté au seigneur", il te faut faire la queue pour aller curiositer la seule vierge sarrasine que Marseille aère une fois par an. D'habitude c'est en novembre qu'on honore les morts, mais on est à Marseille, et ici tu le sais, c'est différent. Personne la connaît, en plus, cette gonzesse, mais tout le monde veut la voir. Alors, faut trouver Quasimolo, le bossu de la basilique-forteresse de Saint Victor, fort occupé à tenir le trousseau de clefs de la grande porte. Un peu de culture dans ce bas monde, je sais, t'y as pas l'habitude, mais ça te cultive un peu. Donc, Totor, qui donna son nom à cet imposant monument au-dessus de l'Arsenal des Galères, était un soldat romain du Bas Empire qui refusa de combattre contre l'Empereur Maximien - il avait dû le prendre pour Grobélix - il fut supplié, jeté dans le Lacydon et canonisé.

Là, devant sa porte, tu attendras qu'il t'ouvre. Pas Victor, hein ? Quasimolo, c'est lui qui a les clefs ! Attention, tu n'es pas seul(e). Toutes les mémés de Marseille ont sorti leurs redingotes, et y a du monde, va ! Dans la queue, ça sent la naphtaline, le bon anti-mites des familles. Esseptionnellement aujourd'hui, on détrône la Bonne Mère. Si t'y as été patient(e), si t'y as pas eu assez froid, tu mérites de descendre au frigo, dans l'antre du service médico-légal de l'évêché. Pas celui de notre Police Judiciaire marseillaise, non, l'évêché qui sont d'habitude fermés de l'intérieur, ceux du dieucèse. Tu regardes, et quand t'y as vu la vierge, hop, tu remontes à l'air libre.

Ce n'est qu'après que tu peux aller chercher tes navettes dans la plus ancienne boulangerie de Marseille, en face, là où elles ont été inventées, et où tu refais la queue ! Et vouais, t'arrive jamais en premier, bouge-toi un peu ! Là, tu te retrouves au milieu de tricheurs, y a beaucoup de mamies botoxées, maquillées comme des voitures volées, habillées comme des discours politiques, et qui se mettent discrétos dans la queue. Elles te font croire qu'elles sont descendues à la crypte, elles aussi. Qu'elles se sont levées tôt, comme toi. Des parasites qui irritent, quoi ! - Au fait, comment ça s'appelle des parasites qui se mettent dans la queue des autres, hein ? Des morpionnes, brrrr ! -

Les navettes, un délice. Tu peux aller en chercher toute l'année, mais aujourd'hui, elles ont encore plus le goût particulier de la tradition. Elles sont meilleures !
 
 
Puis, tu peux rentrer à la maison, et si tu as bien été sage, tu peux faire des èp.
Non, je ne vais pas te faire l'affront de te donner la recette des crêpes ! On les goûtera, hein ? 
-  Ah, tu mets du lait, toi ?
-  Moi je préfère à la bière.
-  Et moi, à la fleur d'oranger !
-  Mais combien tu laisses reposer ta pâte, toi ?
-  Ah, moi j'attends pas, j'ai pas le temps de toutes manières ...
 
Je te passe les détails, tu connais l'histoire ...
Alors, pour les èp, tu n'oublieras pas de les faire sauter avec un vieux clou rouillé dans la main. Le clou rouillé ça gratte un peu au début avec la queue de la poêle, puis on s'y fait, tu verras. C'est pour affronter la guigne toute l'année ! Un peu comme le pieu ou l'ail pour les vampires. Pour lui montrer un peu qui c'est le patron !
Non mais des fois !
 
Au sûcre pour moi, hé !
Au sûcre.
 
 
* Samothrace

Partager cet article

Repost 0
Published by La Compagnie Geffroy - dans 2007
commenter cet article

commentaires